L'ambition du projet IRIS-E

Le projet "Interdisciplinary Research & Innovative Solutions for Environmental transition" (IRIS-E) est un projet de l’Université de Rennes. Aussi ambitieux sur le plan scientifique qu’innovant sur le plan pédagogique, le projet candidate à la vague 2 de l’appel national "Excellences sous toutes ses formes" du programme d’investissements d’avenir et vise de faire de la métropole rennaise et de la région Bretagne le laboratoire européen pour la transition environnementale.

Une ambition forte, au service du site rennais et du territoire breton

Le projet IRIS-E a pour ambition de renforcer l'impact académique, socio-économique et international de l'Université de Rennes en faveur de la transition environnementale. Il s'attachera à développer des solutions innovantes pour faire évoluer les équilibres entre nos activités de production et notre environnement afin de contribuer à la soutenabilité des ressources, à la protection des écosystèmes et à la préservation de la santé humaine.

Elle s'appuiera sur l’accroissement sans précédent des données disponibles, le développement des capacités de modélisation et l'évolution des attentes de la société pour visualiser les interdépendances homme-nature, co-construire des méthodes de production innovantes (agroécologie, éco-conception des matériaux) et proposer des actions pertinentes articulant politiques publiques, normes juridiques, incitations économiques et approches participatives.
 

La co-construction du projet IRIS-E, émanation du projet de la vague 1, a été menée par une équipe pluridisciplinaire. La transition environnementale nous permet de proposer une transformation profonde de nos pratiques centrée sur l’interdisciplinarité et les sciences participatives avec des effets transformants majeurs pour le site qui renforceront la visibilité, l’attractivité de Rennes et de la Bretagne en mettant en valeur le territoire dans une perspective européenne.
Muriel Hissler, cheffe du projet IRIS-E de l'Université de Rennes 1

Une telle ambition suppose une transformation profonde de nos pratiques centrée sur l’interdisciplinarité et les sciences participatives. Contribuer à la transition environnementale nécessite en effet à la fois de dépasser les frontières disciplinaires et de développer des pratiques de recherche, de formation et d'innovation associant étroitement les acteurs socio-économiques, les institutions publiques et les citoyens.

À cet égard, le projet IRIS-E s'appuiera sur nos forces distinctives et notre expérience interdisciplinaire dans les sciences du numérique, de l’environnement, de la santé et de la société. Il capitalisera également sur notre capacité éprouvée à mobiliser de multiples acteurs aux intérêts souvent divergents dans la mise en œuvre de projets co-construits sur nos territoires expérimentaux.

Le projet IRIS-E aura atteint son ambition lorsque les approches interdisciplinaires et participatives de la transition environnementale seront devenues une marque distinctive de notre université sur la scène internationale.
Intégrées dans nos pratiques de recherche et d'innovation, elles feront de notre université une interface inspirante entre science et société et un creuset de solutions innovantes. Elles contribueront également à dynamiser nos collaborations internationales, notamment au sein de l’alliance européenne EDUC, et feront de la Bretagne un laboratoire européen incontournable sur les ressources durables.

IRIS-E sera enfin un succès lorsque notre université sera identifiée en France comme à l'étranger comme un lieu de référence pour former les acteurs d’une transition environnementale durable et inclusive.