Premier appel à projet IRIS-E - Recherches Interdisciplinaires et co-construites

IRIS-E finance entre 6 à 10 projets de recherche, nécessairement interdisciplinaires et co-construits entre partenaires académiques et non-académiques.
Appel à projet IRIS-E - Recherche interdisciplinaires et co-construites

Calendrier

FAQ

THÉMATIQUES    
Quelles sont les thématiques de cet appel à projets ?    

Les propositions devront impliquer, dans une démarche scientifique, des enjeux majeurs au cœur des transitions environnementales : ressources environnementales, production durable et écomatériaux, société, santé et numérique. Ces enjeux devront être explicitement formulés et relayés dans les questions de recherche. Voir aussi la rubrique « Interdisciplinarité » ci-dessous.

Est-il attendu la réponse à UNE question scientifique précise ou une thématique plus large ?  

Il est attendu des réponses à une ou des questions scientifiques permettant d'alimenter (à plus ou moins long terme, mais de manière identifiée et réaliste) des innovations au service des transitions environnementales. Ces innovations peuvent être de natures très diverses (procédés, processus, outils, organisations, etc.).

ACCOMPAGNEMENT
En quoi consiste l'accompagnement d'IRIS-E réalisé par le WP1 sur les projets de recherche ?    

L'accompagnement d'IRIS-E est un soutien aux projets de recherche pour renforcer leur capacité à faire émerger de nouvelles actions partagées ou à mobiliser des moyens complémentaires. Il s'agira, en particulier, de compléter la dimension de co-construction entre partenaires académiques et non-académiques. Cet accompagnement prendra diverses formes : identification de contacts et de partenaires pertinents, aide pratique à la co-construction et au partage de questionnements, identifications d'actions concrètes partagées ou de territoires d'expérimentation, etc. Il peut être sollicité à tout moment, dès la phase de construction initiale du projet ou après une première évaluation de celui-ci. Il sera réalisé par des  ingénieur·es, en cours de recrutement, qui s’impliqueront aux côtés des porteurs et porteuses de projets.

Mon projet doit-il être abouti pour pouvoir le déposer ?    
Les modalités de cet appel à projet permettent de déposer des propositions qui ne sont pas encore entièrement abouties, notamment dans le choix des partenaires. À partir du moment où les projets ont été évalués comme des projets potentiellement éligibles, qu'ils sont originaux et répondent aux objectifs d'IRIS-E, l’accompagnement est destiné à les renforcer pour leur donner les meilleures chances d’être financés in fine. Toutefois, il est important que les projets soumis proposent une identification claire des thèmes et des questions scientifiques qu’ils souhaitent aborder, et une stratégie pertinente pour y répondre.
Quelles sont les thématiques de cet appel à projets ?    

Les propositions devront impliquer, dans une démarche scientifique, des enjeux majeurs au cœur des transitions environnementales : ressources environnementales, production durable et écomatériaux, société, santé et numérique. Ces enjeux devront être explicitement formulés et relayés dans les questions de recherche. Voir aussi la rubrique « Interdisciplinarité » ci-dessous.
 

FINANCEMENT    
Au delà des dépenses RH, y a t il d'autres dépenses éligibles (déplacements, hébergement, frais de gestion des universités, etc.)?  

Les montants des financements sont fixés pour un doctorat (durée de 3 ans) à 120 k€, pour un postdoc à 50 k€ par an et pour leur accompagnement à 3 k€ par an et par personne recrutée. Le financement apporté par IRIS-E aux projets lauréats prendra donc essentiellement la forme d’allocations de doctorat ou de post-doctorat, avec une part réduite de soutien de fonctionnement. Les besoins en fonctionnement et en équipement devront donc, en majeure partie, être couverts par les apports propres des établissements partenaires et/ou par des co-financeurs. Il n'y a pas de frais de gestion des universités car cet AAP est lancé par les établissements pour eux mêmes.

Si nous collaborons avec des partenaires professionnels comme un Bureau d'Etudes ou une asso. Est-il possible de les dédommager les journées ou demi-journées passées ?

Dans les budgets IRIS-E, sont concernées les dépenses en ressources humaines pour le recrutement des doctorant·es et post-doctorant·es. Il n'y a pas de fonds prévus pour couvrir ces coûts supplémentaires. Il faudra mobiliser d’autres sources de financement et co-financement ; potentiellement vous pouvez faire une demande auprès des établissements partenaires.

Existe t-il un template pour rédiger le budget ?

Il n'y pas de template prédéfini. Ce qui est important c’est de décrire comment le budget va être engagé et les cofinancements. C’est la cohérence du budget qui sera étudiée.

L'enveloppe financière revient-elle à tous les partenaires impliqués sur le projet ?

Il faudra étudier projet par projet mais un accord de consortium est possible tout comme des conventions de reversement.

LLes propositions pourront mobiliser des moyens supplémentaires sous forme de partenariats avec la Métropole. Est-ce que cela est relatif aux appels à projets classiques, type AES, ou bien d'autres leviers pourraient être actionnés et si oui lesquels ?

Rennes Métropole permettra d'abonder en ressources humaines, mais aussi en fonctionnement et équipement via les AES et AIS. La demande de soutien à RM devra être mentionnée dans la proposition ; même si le demandeur devra également remplir les formulaires propres à ces types de demandes (AES, AIS). IRIS-E ( WP2) fera l’évaluation scientifique des projets et reviendra vers RM avec un avis, qui permettra à RM de statuer sur les demandes de financement complémentaires liées aux propositions déposées auprès d’IRIS-E.

Est-ce que les réunions du consortium peuvent être financées ?

Le financement prévu par IRIS est le financement pour financer le doctorant·e et post-doctorant·es Les autres types d’engagement doivent être co-financés.

Les Thèses CIFRE en lien avec Rennes Métropole viennent-elles au-delà des 250 000 euros. ?

Oui, ce financement vient en apport.

Est-il possible de mobiliser des financements complémentaires ?    

Oui, des co-financements avec d'autres partenaires - notamment avec Rennes Métropole - sont possibles et bienvenus, sans être obligatoires. C’est également le cas des autofinancements (apports des établissements de tutelles) ou la mobilisation de ressources issues de projets déjà acquis complémentant la proposition IRIS-E.

Comment s'inscrit le financement de Rennes Métropole sur cet appel à projets ?    

Rennes Métropole va soutenir des problématiques de recherche en lien avec les enjeux prioritaires du territoire et le Plan Climat Air Energie Territoriale (PCAET). Ce soutien pourra se matérialiser par des équipements, du fonctionnement et le financement de thèses CIFRE : 4 projets complémentaires ANRT maximum (Cifre) pourront ainsi être mobilisés autour des thématiques prioritaires de Rennes Métropole (PCAET)

À qui faut-il s'adresser pour un appel à projets répondant aux thématiques prioritaires de Rennes Métropole ?    

Rennes Métropole agit en tant que partenaire et soutien du projet IRIS-E et interviendra dans le processus de sélection des projets. Cet appel à projet est un AAP IRIS-E, qui est l'interface unique pour tout contact. Pour contacter l'équipe IRIS-E, c'est ici : Je contacte l'équipe IRIS-E

Thématiques prioritaires Rennes Métropole - AAP IRIS-E Recherches interdisciplinaires et co-construites .pdf - (112.59 Ko)
INTERDISCIPLINARITE    
Qu'est-il prévu pour la recherche de partenaires complémentaires/ d'autres disciplines ?    

Plusieurs ingénieur·es sont en cours de recrutement pour faciliter cette co-construction et mise en relation. Des forums pourront être organisés. L'équipe IRIS-E peut déjà se faire relais de vos demandes si vous souhaitez travailler avec des collègues que vous ne connaissez pas encore. Pour nous contacter, c'est ici : Je contacte l'équipe IRIS-E

En quoi consiste la co-construction sur cet appel à projets ?    

Chaque proposition devra impliquer au moins 3 disciplines, 3 unités et 2 établissements différents. Elle abordera au moins deux des cinq domaines suivants : (1) ressources environnementales, (2) production durable et écomatériaux, (3) société, (4) santé et (5) numérique. Il ne s’agit pas de juxtaposer les points de vue de chaque discipline, mais de croiser, dès le montage du projet, les apports de chaque discipline et leur pertinence pour penser en commun les questions de recherche à développer et les solutions à apporter en soulignant la plus-value de l’interdisciplinarité. De même, chaque proposition devra s’inscrire explicitement dans une démarche de co-construction et de recherche intégrative, associant une diversité d’acteurs dans et hors du monde académique. Cette co-construction nécessite une participation conjointe et coordonnée des parties prenantes provenant du monde académique, de la société civile et/ou du secteur privé, à toutes les étapes du projet et ceci dès sa conception. Le rôle et l’implication des partenaires non-académiques devront être explicitement décrits ; ces contributions seront prises en compte lors de l’évaluation et de la sélection des projets.

Qu’est-ce qui est considéré comme une discipline ?     

La dimension interdisciplinaire est clé pour le projet IRIS-E. L'ambition est de mobiliser des personnes venant d’horizons différents qui vont répondre ensemble à une même question d’intérêt. Si on regroupe un généticien du microbiote et un généticien des végétaux, ce n'est pas suffisamment interdisciplinaire. Si on réunit un généticien, un économiste et un sociologue, cela correspond à la logique interdisciplinaire souhaitée.

Le caractère interdisciplinaire est-il exigé sur chacune des parties du travail ou bien est-ce vu au global. Exemple : une thèse de doctorat dans une discipline associée à un post-doc dans une autre discipline, le tout co-encadrant par des chercheurs de différentes disciplines OU doctorat dans plusieurs disciplines (en visant dès le début une qualification dans différentes sections CNU à l'issus du doctorat)    

L’interdisciplinarité ne doit pas reposer nécessairement et uniquement sur un doctorant. L’important est que le projet complet soit bien interdisciplinaire. L’ambition n’est pas d’avoir 2 personnes qui fonctionnent en silo.

PORTAGE
Le dossier doit il être piloté par un professeur ou est-ce possible de porter en tant que Maître de conférence ?

Concernant le portage des propositions, aucune exigence particulière n’est imposée, à part le fait que la personne portant le projet doit appartenir à un des 15 établissements partenaires et être localisée dans le bassin rennais.

Un projet peut-il avoir 2 porteurs issus de 2 établissements différents partenaires du projet IRIS-E ?

Un  projet peut avoir un porteur et un co- porteur, issus de deux établissements différents. Toutefois, pour des raisons de simplicité, c‘est le le porteur principal qui sera l’interlocuteur pour les différentes phases d’instruction du projet, puis de suivi de celui-ci s’il est sélectionné. Le porteur principal devra alors se concerter avec le co-porteur pour ces différentes interactions avec IRIS-E.

PARTENARIATS    
Les dépenses des partenaires non-académiques sont-elles éligibles ?    

La démarche de co-construction est importante dans le montage des propositions IRIS-E.  Les partenaires doivent pouvoir s'intégrer aux projets avec leurs attentes, mais en mobilisant leurs ressources ou des financements autres que ceux d’IRIS-E. Les financements IRIS-E sont contractuellement destinés uniquement établissements partenaires pour financer la recherche.

Quels sont les différents types de partenaires non académiques ?    

Les partenaires non académiques peuvent être très  variés : tous types d'entreprises (du grand groupe à la start-up), associations, collectifs, agriculteurs, artistes, collectivités territoriales, etc.

TERRITOIRE    
Les sites distants de l'université de Rennes sont ils éligibles à cet AAP ?    

Tous les sites distants de l'Université de Rennes, mais aussi des autres établissements partenaires d’IRIS-E, sont éligibles pour candidater à cet appel à projets.

Quelles sont les conditions de participation pour les UMR multi-sites ?    

L'ambition du projet IRIS-E est le développement du site rennais. Il est important que les encadrant·es principaux·ales soient localisés sur Rennes, ce qui n'exclut pas une participation de collègues d'autres sites comme co-encadrant·es. Si le projet est bien centré/porté à Rennes et que le co-encadrement d’une thèse basée ailleurs apporte une compétence complémentaire utile pour sa réalisation, ce projet de thèse peut être éligible. Tout projet de thèse/post doc devra s'inscrire dans des projets co-construits et scientifiquement de haut niveau.

Le territoire sur lequel doit s'ancrer le projet est-il celui de Rennes ou bien celui de la région Bretagne ? Y a-t-il un territoire d'étude prioritaire? 

Le territoire prioritaire est bien celui de Rennes et sa métropole, en particulier si un appui (co-financement) de Rennes Métropole est requis ou sollicité dans le projet. Les projets peuvent concerner d'autres territoires ou ne pas être spécifiquement territoriaux. Les projets proposant des approches et des productions ou innovations transposables entre territoires seront particulièrement bienvenus.

Est-ce que les acteurs non-académiques doivent être obligatoirement sur le territoire breton ?    

Les acteurs non-académiques peuvent être situés n'importe où sur le territoire national, voire international. Leur implication/pertinence sera évaluée par rapport à la nature de leur contribution et de leurs activités, pas de leur localisation géographique.

Vous évoquez la nécessité de 5 à 15 scientifiques d’au moins 3 disciplines différentes ; s'agit-il de titulaires ou cela inclut il aussi les doctorant.e.s ou post doc éventuel.les ?

C'est une taille indicative, incluant l'ensemble des participants scientifiques au projet. Si le consortia est relativement grand, il faudra indiquer des éléments sur l’animation. Cela ne peut pas être une juxtaposition de groupes.

Est-ce éligible dans le cas d'une unité de recherche à plusieurs tutelles ?

Dans le cadre d’une unité multi tutelles, c’est l’employeur de la personne impliquée dans le projet qui fait foi. Il faut impliquer des compétences des établissement et disciplines différentes.

Comment faire la différence entre partenaires éligibles et non éligibles.

Il faut citer tous les partenaires, même ceux non éligibles au financement IRIS-E, pour avoir une vision globale du consortium. Pour les cofinancements, il est important que les partenaires mobilisés puissent en dire plus leur contribution au projet..

LIVRABLES & CALENDRIER
Quels sont les livrables attendus ?    

Les livrables attendus sont, d'une part, des connaissances stabilisées sur les thématiques investiguées, d'autre part, des innovations (ou des inventions pouvant devenir des innovations après une période de développement) au service des transitions. Concernant les livrables attendus par le financeur, les établissements porteurs de projets devront faire remonter annuellement les Indicateurs relatifs au projet IRIS-E, ainsi que leurs apports valorisés.

Les doctorant·es recruté·es pourront elles/ils commencer en sept/oct 2024 ?    

Oui. Le calendrier serré du premier AAP a été élaboré en grande partie pour répondre à cette contrainte, en permettant de phaser la réponse concernant les financements accordés avec les calendriers de recrutements des doctorant.e.s par les écoles doctorales. Les décisions de financement IRIS-E seront disponibles en Février 2024.

Y aura-t-il des appels à projets sur le WP1 et WP3 ?    

Les appels à projets 'Recherche et Innovation' seront initiés par le WP2. Les WP1 et WP3 travaillent actuellement sur leur feuille de route et détermineront leurs propres modalités de mobilisation des acteurs. Les informations seront communiquées sur le site IRIS-E et via les établissements partenaires.

LIVRABLES & DEPOT
Faut-il joindre les CV des membres du consortium à la proposition, des références, des signatures en annexe ?

Pas forcément, mais vous pouvez le faire si cela vous semble utile. Les lettres d’engagement des cofinanceurs sollicités seront particulièrement bienvenues.

Pourriez-vous nous indiquer le document de référence sur les règles et les critères de recrutement des post-doctorant·es?

Vous trouverez toutes les conditions ici : https://ancmsp.com/2022/06/01/nouvelle-regle-lpr-3-ans-maximum-apres-la-soutenance-de-these-pour-pouvoir-candidater-a-des-post-doctorats/ https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000042752212/

Est-ce que vous confirmez que le dossier est bien à déposer en anglais ?

Oui. Cela permet de donner accès à un vivier d'évaluateurs non francophones.

Sur les 4 piliers de l'évaluation, est-ce qu'une pondération est mise en place ?

Il n’y a pas de grilles de points. Il va y avoir des projets déposés dont la construction va varier d’un projet à l’autre. Il faut des propositions bien construites pour avoir une bonne visibilité sur la capacité à atteindre objectifs. La volonté est de laisser place à la créativité.

 

 

Visionner les 2 Webinaires

2 webinaires en lien avec cet appel à projets ont été organisés. Vous pouvez les visionner en cliquant sur les liens ci-dessous :

 

 

 

 

3 premiers projets lauréats

8 projets sont finalement retenus pour financement potentiel, dont 3 démarrant dès 2024 et 5 susceptibles de débuter en 2025.

  • 3 projets financés en l'état démarreront à partir de juin 2024 ;
  • 5 projets nécessitent un travail complémentaire et bénéficieront d'un accompagnement du Hub pour les sciences participatives. Ces projets devront déposer une version maturée pour le 27 septembre 2024 qui fera l'objet d'une évaluation interne ;
  • 5 projets nécessitent un travail plus approfondi. Sur demande, ils pourront bénéficier d'un accompagnement du Hub des sciences participatives afin d'approfondir leurs dimensions interdisciplinaires, co-construites et participatives. Ils pourront soumettre une nouvelle version de leur projet lors de l'appel à projets 2025 ;
  • 12 projets ne sont pas financés. Ils ne correspondent pas en l'état au programme IRIS-E (qualité scientifique, transformation, interdisciplinarité, dimension partenariale et/ou participative).

 

Découvrir les projets lauréats de l'appel à projets